Si vous souffrez d’un strabisme, d’une fatigue ou d’une déficience visuelles…

Si vous souffrez d’un strabisme, d’une fatigue ou d’une déficience visuelles… vous passerez sûrement par lui ! Une fois le diagnostic posé par votre ophtalmologiste, l’orthoptiste prend le relais. Zoom sur les fonctions de ce véritable kiné des yeux.

Acteur incontournable de la bande des 3 « O » (ophtalmologiste, orthoptiste et opticien), l’orthoptiste est un auxiliaire médical diplômé d’État. Vous le croyez réservé aux enfants ? Détrompez-vous ! Du strabisme à l’amblyopie, de la DMLA (Dégénérescence maculaire liée à l’âge) à la fatigue visuelle, il voit défiler dans son cabinet des patients de tous âges avec différents défauts ou pathologies visuels. Découvrez son champ de compétences, qui pourrait peut-être vous servir un jour !

Un indispensable allié de l’ophtalmologiste

Sur prescription médicale, l’orthoptiste est habilité à dépister, rééduquer et soulager certains troubles visuels grâce à la réadaptation des troubles sensoriels et moteurs des yeux. Vous sortez du cabinet de l’ophtalmologiste avec une ordonnance pour consulter un orthoptiste ? Première étape : le bilan. L’orthoptiste doit d’abord déterminer ce qui fonctionne mal grâce à divers tests de la vue (vision des couleurs, champ visuel…) et mesure de l’acuité visuelle. Reconnaître des formes, lire… il va vous faire travailler ! À l’issue de cette phase complète, place à la stratégie à adopter.

Un spécialiste de l’entraînement et de la rééducation des yeux

La rééducation du strabisme ou de l’amblyopie chez l’enfant et le rétablissement de la vision binoculaire (la coordination des deux yeux) sont deux de ses fonctions. Faire travailler les deux yeux ensemble est un défi… relevé, grâce aux exercices à pratiquer avec lui et à la maison, entre deux séances. Par exemple, mettre un doigt au loin devant ses yeux et le fixer en le rapprochant lentement du nez.
Picotements des yeux, maux de tête, vision « déréglée » ? L’orthoptiste peut également vous faire faire des exercices afin de soulager la fatigue visuelle en rétablissant une bonne orientation du regard et en réapprenant aux yeux à bien fonctionner. Ses conseils vous seront précieux pour adopter de bonnes habitudes visuelles face à un écran d’ordinateur, notamment. Il peut, par exemple, vous préconiser l’exercice de palming : on place les paumes de ses mains, réchauffées, en coupe sur ses yeux, sans appuyer, et on laisse reposer la vue pendant une minute.
Enfin, l’orthoptiste aide également les personnes atteintes de DMLA, de déficience visuelle importante ou de handicap visuel afin de préserver leur autonomie.

Une aide précieuse grâce à des compétences élargies

Dur, dur aujourd’hui d’obtenir un rendez-vous chez un ophtalmologiste… À l’heure où les délais d’attente pour un rendez-vous peuvent se compter en mois dans certaines régions, le périmètre des compétences des orthoptistes est aujourd’hui élargi. Dans de nombreux cabinets d’ophtalmologistes, l’orthoptiste voit les patients pour une préconsultation avant qu’ils ne soient reçus par le médecin spécialiste. Il pratique différents examens, dont celui de la vue permettant de déterminer le besoin éventuel de verres correcteurs.
Dans certains cas, l’ophtalmologiste peut confier à l’orthoptiste de son cabinet le suivi de patients, dans le cadre d’un protocole spécifique pour le suivi de pathologies, notamment.

L’orthoptiste devient ainsi un allié précieux de la santé visuelle de tout un chacun !

L’orthoptiste : Bilan, rééducation et réadaptation

Bilans orthoptiques spécifiques, réalisés en fonction de la problématique du patient

Orthoptiste à Boisset et Gaujac, proche d’ALES

ABAFOUR Véronique


Tél : 06 60 74 80 14

E-mail : vero_abafour@yahoo.fr



Adresse :
70, route d’Anduze
30140 Boisset et Gaujac


Siret : 822 992 178 00019
Adéli : 30 92 01671